glee
    Amazon

Professeur d’espagnol au sein du lycée McKinley, Will Schuester décide de prendre la direction du club de chant de son établissement, laissé bien mal en point par son prédécesseur. Ravivant dans le même temps ses aspirations de jeunesse et la jalousie de sa femme, Will va déployer tout son enthousiasme afin de constituer un nouveau groupe, composé de plusieurs élèves n’ayant rien à voir les uns avec les autres. Losers, footballeurs, intellos, pom-pom girls… Tout ce petit monde va tenter de cohabiter tant bien que mal afin de ramener le « Glee Club » au prestigieux rang qu’il tenait bien des années auparavant…

Critique par Isabelle

Une bouffée de fraicheur dans les séries télé. Glee est arrivé l’an dernier comme un cheveu sur la soupe pour devenir une série regardée par énormément de monde. Succès dès le départ, la deuxième saison était obligatoire. Et je me demande si cela va vraiment durer.

On a tous besoin d’un peu de joie et Glee l’apporte grâce à ses chants, ses danses. Sauf que tout n’est pas joyeux et niais dans Glee. Pour une fois, on voit l’aspect du lycée du côté des personnes non populaires. On voit comment ils souffrent et comment ils évoluent, malgré ça. Ainsi, les personnages doivent gérer le club, leur problème dans la vie et leur impopularité.

Glee est drôle aussi. Le personnage de Sue Sylvester, toujours à l’affut pour détrôner Schuester, rend l’histoire drôle. Cette rivalité est une super idée. Ils ont toujours des idées, limites les plus folles les unes que les autres pour que cela n’alourdisse pas l’intrigue.

Parlons du scénario, justement. Le but du club est d’aller jusqu’au concours national. Pour ça, les membres s’entraînent toutes les semaines. Schuester leur donne un thème à travailler au cours de la semaine et à la fin, une chanson ressort. Et pour interpréter ce thème, les personnages y mêlent leurs sentiments. Je sais pas si je suis assez compréhensible. Je vais prendre un exemple au hasard : un thème pop demandera du Mickael Jackson, les élèves doivent trouver une chanson dans son répertoire qui correspond à son humeur du moment. Tout ça pour au final trouver les chansons pour le concours.

Et les problèmes de chaque personnage se mélangent bien avec la chanson. Ce n’est pas une comédie musicale ratée, au contraire. C’est plutôt bien réussi. Et plus, épisodes après épisodes, on ne s’en lasse pas. Cela ne devient pas lourd. C’est comme si les musiques allégeaient tout ce qui pouvait être négatif. Bon, je ne dis pas que par moment, ce n’est pas triste mais c’est pas lourd de tristesse.

Et je crois que c’est ça qui fait le succès de glee. Ca donne de la bonne humeur. Ca fait un peu oublié tout ce qui peut être négatif dans notre vie.

Voilà, donc je vous conseille Glee.  J’ai été légèrement déçu par la fin qui pour moi n’est pas une fin digne d’une série mais je peux dire ça pour a peu près toutes les séries de la saison dernière donc ça ne veut peut-être rien dire.

Laisser un commentaire

Glee