TBBT
    Amazon

Leonard et Sheldon pourraient vous dire tout ce que vous voudriez savoir à propos de la physique quantique. Mais ils seraient bien incapables de vous expliquer quoi que ce soit sur la vie « réelle », le quotidien ou les relations humaines… Mais tout va changer avec l’arrivée de la superbe Penny, leur voisine. Ce petit bout de femme, actrice à ses heures et serveuse pour le beurre, va devenir leur professeur de vie !

Critique par Isabelle

Big bang theory est une série que beaucoup de gens ont peur de regarder par peur de ne pas comprendre les blagues. Je connais quelques personnes qui veulent pas regarder par peur de comprendre et de passer pour des geek, aussi. Et pourtant, on comprend parfaitement cette série sans être un pro en physique quantique. La preuve, je la suis et je l’aime bien.

Niveau personnages, le plus drôle est Sheldon avec ses TOC. Il a quelques répliques cultes à la Barney de How I met, même si les deux ne sont pas comparables. On craque aussi pour Leonard et son côté maladroit. On s’exaspère, tout comme les autres personnages, de Howard. C’est le genre que toutes filles croisent un jour dans la rue : le mec qui suit partout et ne vous lâche pas d’une semelle. Et ce genre de mec, on a toutes envie de les tuer, n’est-ce pas? Ainsi, on plaint Penny de réussir à le supporter.

Niveau acteur, franchement, je les imagine bien en vrai geek. Bon, les vêtements et leur tête aident beaucoup mais pas que ça. Les personnages sont assez réalistes en tant que geek. Et les acteurs jouent, franchement, bien. Il y a juste Penny. Parfois, j’ai l’impression qu’elle ne joue pas. Elle semble juste être elle-même mais c’est peut-être dû au fait que le personnage n’est pas très intéressant. Je veux dire : une fille mignonne qui a à peine de quoi payer ses factures et qui flambent ses sous en course, qui aime les mecs et n’en trouvent aucun qui lui aille. Franchement, ce n’est pas un personnage étouffant d’originalité. En tous cas, l’ayant vu dans d’autres rôles, je dirai qu’elle est bonne actrice.

Que dire de l’histoire? Allez savoir pourquoi, cette série est assez confuse dans ma tête. J’ai l’impression qu’elle se résume en geekerie, en Leonard qui tente de sortir avec Penny, en Raj qui n’arrive pas à parler à Penny, en remarques stupides de Howard et en obsessions de Sheldon. Et ça rend tout ça très confus. Il faudrait vraiment que je revois un épisode pour me remettre tout ça en tête.

Donc, avec certitude, je vous dis que c’est drôle. Si vous voulez passer quelques moments de franche rigolade, courrez y.

One comment on “Big Bang Theory (The)

  1. nya roaa on

    Merci les vacances, je viens de rattraper les saisons que j’avais en retard (je m’étais arrêtée vers la 4). Je savais que j’aimais cette série il y a quelques années, je l’aime toujours autant, si ce n’est plus, maintenant. Les personnages sont de plus en plus attachants. J’ai même été émue et tristes à plusieurs reprises (avec des larmes et des chouinements dans les deux cas. Mais c’est assez fréquent venant de moi, je ne suis donc peut-être pas une référence en la matière). Ils évoluent tous de manière intelligentes: bien qu’il s’agisse d’une comédie, les mentalités et les comportements ne sont pas laissés au hasard. Un gros coup de cœur confirmé pour cette série qui traite un sujet particulier : bien que maintenant « être geek, c’est cool », ça n’a pas toujours été le cas, loin de là. Merci à cette série qui a réussi à ouvrir des esprits assez fermés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Big Bang Theory (The)