Langue française : arrêtez le massacre !

languefrançaise
    Amazon

Syntaxe, priez pour nous !

Parce que l’on ignore l’étymologie ou le sens exact des mots, les pléonasmes pullulent. Ainsi, un président rappelait sans sourciller, à propos de la crise financière, qu’ il y avait « déjà eu des précédents dans le passé »…

Parce que le snobisme langagier devient contagieux, on use et abuse d’anglicismes prétentieux là où un vocabulaire bien français serait de mise ; ainsi, le dernier prix Goncourt est qualifié de « page-turner ».

Parce que l’on amalgame genre grammatical et identité sexuelle, on donne des « madame la ministre », des « madame la maire » et l’on affuble « madame la procureure » d’un horrible « e » final.

Parce que l’on ignore les règles d’accord des adjectifs numéraux, on compte les euros sans faire les liaisons. La syntaxe n’est pas mieux lotie : on ne travaille plus « à » Paris mais « sur » Paris, on repart « à » zéro alors qu’il faudrait repartir « de » zéro, on utilise anarchiquement les pronoms relatifs « lequel », « lesquels », etc.

La langue de Molière, de Hugo et de Chateaubriand est devenue un jeu de massacre que l’on croit à tort pouvoir parfois justifier en invoquant son caractère « vivant ». Plus qu’une simple dénonciation, cet ouvrage souhaite provoquer une prise de conscience  et rétablir ainsi le goût du bon usage.

L’AUTEUR
Jean Maillet est l’auteur de plusieurs livres sur la langue française dont Donner de la confiture aux cochons (Editions de l’Opportun).

Vous avez lu ce livre ? Proposez votre critique en commentaire avec le lien de votre blog si vous en avez un !

 

Laisser un commentaire

Langue française : arrêtez le massacre !