Cherry poppers

cherrypoppers
    Amazon

Ashitaka est un jeune homme qui assume pleinement son homosexualité. Ainsi soir après soir, il part en quête d’un nouveau partenaire pour la nuit dans son bar gay préféré. Ses proies favorites ? Les jeunes hommes aux fesses bien rebondies ! Car pas question pour lui d’inverser les rôles depuis le traumatisme de sa première expérience au lit…
Seulement, ce soir-là, surgit du passé l’ex en question à la recherche d’un nouveau départ avec Ashitaka. Le tombeur de ces hommes prendra-t-il le risque de se rendre à nouveau vulnérable ?

Critique par Claire

Cherry Poppers un one shot yaoï sur un duo plutôt original dans le genre. Deux forts caractères qui se sont croisés étant jeunes dans une relation qui a rapidement tourné court. Quelques années plus tard Ashitaka rencontre cet ex-petit-ami qui dit n’avoir jamais cessé de le chercher. Leur relation est plutôt mouvementée car les deux sont devenus de grands séducteurs.

L’histoire est servie par un dessin que j’apprécie beaucoup, très net, très soigné avec une vraie capacité à exprimer les sentiments des personnages. Il y a évidemment beaucoup d’humour dans ce manga mais la vulnérabilité d’Ashitaka et les actes désespérés de Noshiro rentre le titre très sentimental également.

En bref Cherry Popper est une lecture rapide plutôt agréable et fortement déconseillée au moins de 16 ans !

  • Critiqué par
  • septembre 2014

Laisser un commentaire

Cherry poppers