Blake & Mortimer #14 – La machination Voronov

blakemortimer14
    Amazon

En cette année 1957, les services secrets de Sa Gracieuse Majesté sont sur le point de perdre leur flegme tout britannique. La raison ? Un de leurs agents, installé de l’autre côté du rideau de fer, leur apprend que l’occident est sous la menace d’un grave danger venu d’URSS : une mystérieuse bactérie Z, ramenée de l’espace par une fusée soviétique. Et voilà Blake et son vieux compère Mortimer en route pour Moscou. La bactérie Z et ceux qui la manipulent n’ont qu’à bien se tenir… Les personnages imaginés par Edgar P. Jacobs reprennent du service. .

Critique par Cédric

Un petit comeback dans la série des « Blake et Mortimer », en 2000 Yves Sente Et André Juillard nous sortent un album d’une qualité exceptionnelle. On se retrouve dans l’âge d’or de la série, au milieu des années 50 dans un album se passant derrière le rideau de fer, en pleine guerre froide ! Bon pour un ancien étudiant en histoire, il ne m’en faut pas plus pour attirer ma curiosité !
Je vais commencer directement par le dessin, juste superbe Juillard nous sort un album magnifique. Pas de rupture dans le dessin avec le reste de la série. Les décors sont superbes et collent parfaitement avec la réalité historique.
Je fais une petite parenthèse, vous ne me verrez jamais critiquer de façon véhémente le travail d’un dessinateur, pour la simple raison que je n’ai pas les connaissances suffisantes dans le domaine. Si le dessin me dérange je le dirai bien sur.
Pour le scénario Sente a fais un travail magnifique. Tout ce qui a fait cette époque est dans cet album. On y voit la société russe sous le régime communiste, la paranoïa omniprésente des pouvoirs en place. Les installations de l’ambassade anglaise à Moscou valent le coup d’œil. L’histoire est rythmée, tout s’enchaine parfaitement. Jacobs avait la grande qualité de nous faire revivre des moments d’histoire de façon claire et réaliste, Sente et Juillard y sont parvenus eux aussi.
Du tres beau travail, pour une reprise de série, c’est assez rare pour que ce soit signalé !

Laisser un commentaire

Blake & Mortimer #14 – La machination Voronov