Blacksad #3 – Ame rouge

blacksad3
    Amazon

Finances et moral au plus bas, Blacksad est à Las Vegas où il travaille pour le compte d’un joueur fortuné. Pourtant une rencontre inattendue va bousculer sa nouvelle vie : un ami, Otto Lieber, scientifique de haut rang, est de passage dans la ville où a lieu une conférence sur le nucléaire. Les deux hommes réussissent à se voir et les souvenirs remontent à la surface… Otto semble avoir une vie passionnante malgré l’excentricité de son « bienfaiteur », Gotfield. Celui-ci est marié à la troublante Alma et, après ces rencontres, la vie de Blacksad va prendre une nouvelle tournure…

 » Je restai plus d’une heure à observer en silence avant d’ouvrir la bouche et de rompre cet instant magique de création. Cet être à la santé fragile se transformait en tornade quand il sentait dans sa main le contact d’un pinceau et l’odeur de peinture lui collait au museau « .

Critique

Blacksad est à Las Vegas ! Non pas pour jouer mais en tant que garde-du-corps d’un richissime vieil homme. Le détective n’est pas vraiment du genre à prendre ce genre de boulot mais l’argent se fait rare et le boulot est assez simple. Tout va changer lorsqu’il rencontre un ami d’enfance, le professeur Lieber spécialiste en nucléaire. Dès lors les participants de cette affaire bien sombre vont miser gros.

John Blacksad se retrouve avec une affaire épineuse avec un enjeu qui pourrait bien le dépasser : la paix dans le monde.

C’est devenu une habitude ! Les auteurs de Blacksad sont capables de nous transporter d’un univers à l’autre tout en restant toujours très actuel dans le sujet traité. En effet, le nucléaire n’a jamais été aussi d’actualité quand de nos jours il menace l’équilibre précaire des forces dans le monde.

Une fois de plus les personnages sont finement représentés. Tous sont torturés, chacun ont leurs secrets, leurs démons et ce n’est jamais tout blanc ou tout noir. C’est ce qui rend d’ailleurs la tâche si difficile à notre chat favoris !

Au niveau du dessin, nous retrouvons les décors et les ambiances du premier tome puisque après son séjour à Las Vegas, Blacksad revient chez lui. Il pourrait y avoir une sensation de déjà vu, mais non ! Les planches sont tellement bien fournies, tellement bien travaillées que c’est un bonheur de lire, relire et encore relire…

Le scénario, aussi complexe que les premiers est rythmé par d’humour, d’action, de sensualité…bref les auteurs nous ont une nouvelle fois proposé un polar fantastique.

 

 

  • Critiqué par
  • novembre 2013

Laisser un commentaire

Blacksad #3 – Ame rouge