Aventures de Lucky Luke d’après Morris (Les) #4 – Lucky Luke contre Ponkerton

luckylucke4
    Amazon

Rentré d’une mission secrète au Mexique, Lucky Luke découvre qu’un nouveau héros a conquis l’Ouest. Allan Pinkerton, adepte de méthodes d’investigation révolutionnaires et de la
tolérance zéro, veut pousser le justicier solitaire vers la retraite afin de gagner les faveurs du président Lincoln.

Critique par

Quatrième tome des « Aventures de Lucky Luke » chez LuckyComics, Lucky Luke contre Pinkerton marque le passage de témoin entre Laurent Gerra et le duo Daniel Pennac Tonino Benacquista au scénario. On garde l’excellent Achdé au dessin qui au fur et a mesure de ses production s’améliore, il est entré entièrement dans le moule de Morris, On se demande même si le dessin de ces albums n’est pas aussi bon que les derniers albums du maitre.
L’important dans cet album est bien le scénario, on laisse derrière nous le one man show de Gerra sur « la belle Province »et sa diatribe de « l’homme de Washington » pour un scénario tirant de nouvelles ficelles. Lucky Luke n’est plus le seul rempart contre le crime dans le pays de l’oncle Sam, Allan Pinkerton et ses hommes de la célèbre agence des Pinkerton, prennent le relai du cowboy solitaire avec des méthodes plus ou moins conventionnelles. Pour une fois les détectives des Pinkerton ne sont pas tournés en dérision comme dans « Jesse james » ou Morris et Goscinny les avaient tournés en ridicule. Ici on trouve des gentils plutôt méchant, un héro qui ne sait plus trop comment s’en sortir pour ne pas perdre la face. Au travers de Pinkerton et son agence de détectives, extrêmement liberticide, on voit très bien la critique de la société « big brother » que les agences de sécurités veulent imposer. Ficher, enquêter, arrêter les criminels avant même leur crime tel est le rêve de cet homme. Toute ressemblance avec des agences gouvernementales américaines ne seraient que pure coïncidence…
Mais ne vous inquiétez pas, malgré l’histoire assez sombre et sérieuse, l’album reste dans le ton de la plaisanterie, le tout étant bien écrit. Deux nouveaux auteurs qui font une rentrée convaincante dans les aventures de Lucky Luke qui avait un peu besoin de changement après 3 albums avec Gerra aux commandes. Bel exemple de reprise d’une œuvre, que ce soit au niveau du dessin que du scénario.

Laisser un commentaire

Aventures de Lucky Luke d’après Morris (Les) #4 – Lucky Luke contre Ponkerton