juste-la-fin-du-monde
    Amazon

Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancœurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

Critique par Isabelle

J’ai du mal à comprendre ce film. J’ai bien aimé le personnage qui revient à la maison, dont j’ai oublié le nom. J’ai bien aimé tous les personnages en réalité mais je trouve que la réalisation pose problème. On a des plans trop serrés. On est trop centré sur les visages pour que ce soit vraiment agréable pour le spectateur. Cela reste une belle photographie mais parfois j’aurai aimé des plans qui permettent de situer les lieux ou, au moins, qu’on puisse en voir plus sur les acteurs.

Les acteurs jouent bien. On a toutes les subtilités possibles. Ils sont vraiment bien dirigés. Mais je n’aime pas vraiment devoir lire les émotions sur les visages parce que cela reste toujours assez subjectif. Ce n’est vraiment pas l’idéal. Et en plus, ici, on n’a pas le fin mot de l’histoire. J’aurai vraiment bien aimé savoir pourquoi on a tout ce film. Donc je suis sortie frustrée.

Ce film a trop de subtilité pour moi. Ce n’est pas mauvais mais c’est le spectateur qui doit comprendre et chercher ce qui se cache derrière les mots, les pensées de chaque personnage. D’accord, c’est la vraie vie mais quand on cherche à nous raconter une histoire, on aime bien savoir tout ce qui dans la tête des personnages. Du coup, je n’ai pas vraiment aimé mais je comprends la beauté de ce film. J’ai trouvé que l’intrigue et les personnages avaient quelque chose d’émouvant. Et je comprends qu’on puisse aimer et adorer ce film.

Laisser un commentaire

Juste La Fin Du Monde