infernoaffiche
    Amazon
Dans « Inferno », le célèbre expert en symbologie suit la piste d’indices liés au grand Dante lui-même. Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…

Critique par Claire

Voilà donc le troisième volet de la saga Da Vinci Code ! Après la petite déception du second opus, Tom Hanks alias Robert Langdon revient pour sauver…le monde ! Rien que ça.

Ce troisième opus se penche un peu plus sur des problématiques de notre temps avec notamment la surpopulation de la planète, l’écologie etc… Inferno reste dans la ligne des deux premiers opus, une course folle contre le temps où tout ce que l’on voit est rarement la vérité. Je ne sais pas si c’est parce que le mécanisme est bien connu mais j’avais anticipé bien à l’avance pas mal d’événements
J’ai trouvé ce troisième opus bien plus divertissant que le second (je n’ai pas vu les 2h passer). Hélas tout comme ce dernier, Inferno ne montre pas Langdon à la poursuite d’un mythe, non une fois de plus il essaye de contrecarrer les plans d’un criminel. Plus embêtant encore, le nombre d’énigmes est plutôt mince alors que franchement c’est l’âme même de l’histoire.
Heureusement la réalisation est impeccable et le casting très agréable. Comment ne pas parler le rôle de notre Omar Sy national ? Il décroche un rôle qui ne met pas forcément en valeur mais s’en sort plutôt bien. Tom Hanks lui est fidèle à lui même, toujours très précis. On y retrouve également Felicity Jones qui dialogue parfaitement bien avec la super star, à noter qu’on la retrouvera bientôt dans le prochain Star Wars.

Hans Zimmer signe la musique comme pour les deux premiers opus, c’est toujours aussi magnifique. Pas beaucoup de nouveauté par contre, il s’appuie sur le travail déjà réalisé.

En bref, Inferno est un film d’aventure divertissant, avec une scénario plutôt classique et un bon casting. Il reste au niveau du 2 sans arriver à accrocher l’ambiance et l’euphorie du premier.

  • Critiqué par
  • novembre 2016

Laisser un commentaire

Da Vinci Code #3 – Inferno