chairdepoule
    Amazon

Zach Cooper vient d’emménager dans une petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa très jolie voisine, Hannah, et se fasse un nouveau pote, Champ. Zach découvre rapidement que la famille d’Hannah est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule. Plus bizarre encore, les monstres que l’écrivain met en scène dans ses romans existent bel et bien. Stine les garde prisonniers à l’intérieur de ses manuscrits. Mais lorsque les créatures se retrouvent libérées par erreur, Zach, Hannah, Champ et Stine sont les seuls à pouvoir sauver la ville…

Critique par Isabelle

J’ai mis du temps à aller au cinéma pour regarder ce film. Je trouve l’idée d’adapter les livres Chair de poule bonne. Et j’aime beaucoup l’idée que les monstres soient à l’écran et fassent peur à tout le monde dans la ville. Cependant, je n’avais pas envie d’aller voir ce film parce que au final, cela n’avait pas l’air super.

Et de mon point de vue, ce film est prévisible. Ils ont l’air de vouloir nous faire peur mais cela ne marche pas parce que c’est tellement prévisible et qu’on le voit arriver 100 ans à l’avance ou alors ce sont des « jump scare ». En plus, les monstres ne sont même pas terrifiant. Ils ne font rien. La seule chose qu’ils font est courir après les quatre personnages. Et le monstre principal ne fait que parler et donner des ordres. Ce ne sont pas des méchants qui ne sont pas bons et ne servent pas à grand chose.

L’intrigue du film était ok. Elle n’est pas super parce qu’on a un peu l’impression que toutes les étapes ne sont là que pour rallonger le film. Et certaines motivations semblent vraiment n’être là que pour que l’intrigue avance comme le fait qu’on aille au lycée. Pourquoi est-ce que la machine à écrire est dans le lycée? Pourquoi ce lycée, spécifiquement? Je ne parle même du fait qu’on a l’impression que tout se passe en deux jours quand cela met une semaine à se développer. Et quel école a un bal au commencement de l’année?

Il n’y a que très peu de passages amusants. Il y en a encore moins qui fassent peur. Il y a une histoire d’amour qui est prévisible. Tout le film est prévisible. Et les personnages ne sont pas vraiment bien développés, en tous cas leur développement personnel dans le film est rare. Il ont l’air de se développer par magie. C’est parce qu’on lui dit une phrase cryptique que le personnage de Zach réussit à sauver le monde. Je trouve que l’intrigue est bizarrement développé. Les monstres sont plus importants que le reste en fait. On dirait qu’ils ont lâché tous le budget dans les effets spéciaux et que du coup le scénario n’a plus eu d’importance. Dommage parce que je pense que l’idée du film de base était bonne.

Laisser un commentaire

Chair de Poule – Le Film