Bright_Star
    Amazon

Londres, 1818. Un jeune poète anglais de 23 ans, John Keats, et sa voisine Fanny Brawne entament une liaison amoureuse secrète. Pourtant, les premiers contacts entre les deux jeunes gens sont assez froids. John trouve que Fanny est une jeune fille élégante mais trop effrontée, et elle-même n’est pas du tout impressionnée par la littérature. C’est la maladie du jeune frère de John qui va les rapprocher. Keats est touché par les efforts que déploie Fanny pour les aider, et il accepte de lui enseigner la poésie.

Critique par Isabelle

J’ai regardé ce film parce que j’aime bien Jane Campion et cela ne fait que se confirmer. J’avais aimé la leçon de piano ou Top of The Lake. Et dans Bright Star, j’ai aussi beaucoup aimé son travail. La photographie est superbe. La réalisation tout autant. Elle arrive assez facilement à montrer les émotions comme il le faut.

Je ne connais pas vraiment, voire pas du tout les poèmes de John Keats. Je ne lis pas beaucoup de poésie en fait. Et je connais encore moins cette histoire d’amour. Mais c’est joli et triste en même temps. Ces deux personnages sont charmants. Ils sont mignons à voir ensemble. Les acteurs sont très compatibles et très crédibles en tant que couple. J’aime bien le personnage de Fanny, même si l’amour la change et la rend mielleuse. J’aimais bien la fille pleine d’opinions du début aussi. Sa transformation au cours du film est intéressante et tout à fait compréhensible mais c’est un peu dommage quelque part.

C’est une jolie histoire dont la fin est un peu imprévisible. Elle ne doit pas l’être pour tout le monde ceci dit, ça dépend de votre niveau de culture. Je me suis laissée bercer par l’histoire sans me poser de questions. Mais je ne suis pas sûre de savoir à quoi servait le frère et la soeur de Fanny. J’avais l’impression que par moment ils désapprouvaient la relation, surtout le jeune homme mais en même temps ils ne faisaient rien contre. Ils auraient pu aller voir leur mère et dire qu’il se passait un truc étrange, et c’est ce que j’attendais, mais non rien de tout ça. Ils observaient, lançaient des regardes désapprobateurs et c’est tout. Je comprends qu’ils doivent être là parce qu’une fille de la bonne société à cette époque devait toujours être supervisée mais cela ne m’a pas paru logique.

Ce film dans l’ensemble est sympathique à regarder. Il n’est pas parfait mais j’aime la réalisation, l’histoire et les acteurs. J’aime l’histoire d’amour qui nous ait présenté. J’aime aussi la façon dont la poésie est mélangée à l’histoire.

Laisser un commentaire

Bright Star