zombieland
    Amazon

Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l’idée d’être dévoré. C’est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie… Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d’un fusil d’assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.
Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s’entendre…

Critique par Claire

attention là y’a du lourd ! Voilà un Zombie qui ne manque pas de panache et bon sang que ça fait du bien !

Bienvenue à Zombieland passe en ce moment sur canal plus, donc je me suis offert une petite séance de rattrapage et je ne regrette pas.

Bienvenue à Zombieland est ce qu’on appelle un zombie-comique, mais attention il est quand même interdit au moins de 16 ans. (Exagéré de toute façon). Le but dans ce film : survivre. On suit le héros, surnommé Columbus qui a établi ses propres règles de survie. Le garçon possède de nombreuses phobies, n’a rien d’un héros mais il résiste très bien à l’envahisseur Zombie pour une seule raison : il suit à la lettre ses règles.

Le film est construit comme un jeu vidéo de survie à la Résident Evil ou encore le monde zombie de Call of Duty et de nombreuses règles ressemble au méthode que les joueurs peuvent utiliser (comme le fait de tourner en rond pour échapper aux monstres, qui ne l’a pas fait ??). Ces fameuses règles sont intégrées au fur et à mesure du film dans le décor. Chose qui d’après moi est une petite trouvaille au pouvoir comique impressionnant et complétement en raccord avec l’ambiance du film.

Les acteurs sont tous excellents mais il faut vraiment donner la palme d’or à Jesse Eisenberg (que l’on peut retrouver dans The Social Network). On notera aussi une apparition de Bill Murray hilarante.

Hilarante, pouvoir comique… est-ce vraiment un film de zombie ? Hé oui ! Les zombies sont horribles, le sang coule à flot (ainsi que beaucoup d’autres substances gluantes), les coups de fusil pleuvent et la chair est fraîchement dévorée !

Donc au final et je ne l’ai pas encore dit, le point noir du film (s’il fallait en trouver un) est peut être le scénario qui n’existe pas ou n’est peut être qu’un simple prétexte. Ce n’est pas vraiment dérangeant quand on sait que le but du film est centré sur le mode « survival ».

A voir absolument pour les fans du genre, et pour tous ceux qui ont le coeur bien accroché. A déconseiller fortement aux jeunes enfants.

  • Critiqué par
  • février 2014

Laisser un commentaire

Bienvenue à Zombieland