audela
    Amazon

L’histoire de trois personnages touchés par la mort chacun à sa façon. George est un ouvrier américain capable de communiquer avec les morts. A l’autre bout du monde, Marie, une journaliste française, voit sa vie bouleversée après avoir frôlé la mort. Et lorsque Marcus, collégien à Londres, perd la personne la plus proche de lui, il a désespérément besoin de réponses. En quête de la vérité, leurs chemins vont se croiser… Ce qu’ils croient ou veulent percevoir de l’au-delà changera leur vie à jamais.

Critique par Isabelle

Me voilà sorti du cinéma à me dire que ce film est bien mais… Mais pas beaucoup de mais mais quad même il y en a.

Tout d’abord je suis allée le voir en VF. Et ceci aide à ma non véritable appréciation du film pour plusieurs raisons : 1- je n’aime toujours pas les voix françaises 2- la traduction est étrange. Savez-vous ce que l’expression « faire une séance » veut dire? En anglais « to do a séance (oui écrit à la française) » veut dire contacter les morts, faire du spiritisme : une séance de spiritisme en gros. Cette expression étant répétée tout au long du film cela m’a beaucoup gêné. Peut-être que le moindre détail me gêne aussi comme un verre qui se vide sans que l’acteur n’ait bu dedans.

Parlons plutôt du vif du sujet. J’ai grandi dans un univers où l’on croit à la vie après la mort. Je dois dire que la vision de Clint Eastwood est assez proche de ce que j’entends autour de moi mis à part quelques détails sans importance. On appréciera (ou pas) le raz-de-marée en image de synthèse. Enfin, je les voyais mal faire un vrai tsunami pour le film. Les flash dans les zones plein de lumières ne sont pas perturbants mais il faut s’y habituer et on n’est pas sûrs de ce que le réalisateur a voulu montrer : un homme, une femme, son apparence….

L’ambiance du film est très lourde et ce sera mon principal problème. Le film est triste. Sauf que j’étais au bord des larmes et elles n’ont coulé qu’à la fin. Je vous promets c’est frustrant. On a l’impression de voir un Matt Damon empâté, ce qui ne fait qu’alourdir l’ambiance. Il joue sûrement bien son rôle : homme frustré qui ne sait pas trop où il en est et qui aimerait bien ne plus avoir à supporter son don sauf bah qu’il n’a pas le choix. Cécile de France, joue une journaliste qui a fait une Expérience de Mort Imminente (EMI). Elle est aussi perturbée par cela et souvent la tête dans les nuages donc elle ne donne pas autant une impression de désespoir. Ce qui contrebalance un peu mais pas assez puisque le petit garçon lui est super méga triste depuis la mort de son jumeau.

Bref, l’ambiance est super lourde. Et cela ne s’arrange pas avec la longueur du film. Les 2h m’ont paru longues (sûrement du en partie à l’ambiance) mais étrangement à la fin, je n’ai pas eu envie de partir en courant. C’est long parce que mettre en place 3 personnages dans 3 lieux différents est long. Cependant, j’aurais aimé que ça avance plus vite et que tout le monde se rencontre plus tôt.

J’ai bien aimé comment Clint Eastwood démonte les médiums, même si tous ne sont sûrement pas des charlatans comme le prouve Matt Damon. Il y a quelques scènes inutiles comme celle de l’hôpital ou la maison de Dickens (enfin, si je comprends son utilité mais ça fait rallonger le film de 3minutes qu’il n’avait pas besoin).

En tous cas, je vous conseille ce film. Ce n’est sûrement pas un des meilleurs sur le sujet (J’adore « Au-delà de nos rêves ») mais il s’en sort bien. Je le déconseille cependant aux personnes déprimées.

Laisser un commentaire

Au-delà