lesamesvagabonesfilm
    Amazon

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Critique par Claire

Ce film est l’adaptation du roman de Stephenie Meyer du même nom et de ce fait a été jugé avec une objectivité toute relative. Je n’ai pas lu le livre et de ce fait j’ai regardé ce film comme une oeuvre à part entière ne dépendant de rien.

Les Âmes Vagabondes est une histoire très intéressante qui arrive à allier deux mondes que tout oppose : la science-fiction et la romance pour ado. Cela donne un mélange intrigant de questionnements philosophiques sur fond d’histoire d’amour.

Le challenge était grand pour Andrew Niccol. L’acharnement médiatique sur Twilight étant là comme une chape de plomb, il fallait à la fois conserver le public visé et ne pas s’attirer les foudres de ceux qui comme nous s’étaient sentis floués par la saga.

Je dois dire que j’ai passé un bon moment devant ce film. Comme je le disais l’histoire est originale, propose des questionnements et elle ne tombe pas dans la guimauve. Bien au contraire les personnages sont forts, ne chouinent pas toutes les dix minutes… Mon seul soucis est de l’ordre de la réalisation, les enchaînements sont parfois compliqués, le déroulement de l’histoire n’est pas fluide et même sans avoir lu le livre je sais que des passages sont passés à la trape. C’est toujours le grand problème des adaptations, ne pas donner l’impression au spectateur de résumer une histoire. Le problème de cette version c’est que le temps qui passe n’est pas clairement défini de ce fait cela donne l’impression que tout se passe en deux ou trois jours.

Au niveau des acteurs les choix ne sont pas mauvais, on lance des jeunes au milieu d’acteurs plus expérimenté comme Diane Kruger. La jeunesse de l’actrice principale est évidente et le rôle n’était pas forcément simple à jouer. On aurait peut être aimé un peu plus d’émotions chez elle.

En bref, Les Âmes Vagabondes est une adaptation honorable qui donne l’impression frustrante d’être trop court pour tout ce que l’histoire a à raconter mais qui déclenche en nous l’envie de lire l’oeuvre originale.

  • Critiqué par
  • juillet 2014

Laisser un commentaire

Âmes Vagabondes (Les)