AmericanPie2Affiche
    Amazon

Un an après leur sortie du lycée, le naïf Jim et ses copains Oz, Kevin et Finch se retrouvent pour des vacances d’été qu’ils espèrent torrides. Leur nid d’amour – un bungalow au bord du lac Michigan – n’attend plus que l’arrivée et le bon vouloir des filles : la rousse Heather, la tendre Nadia, Michelle la flûtiste, la sage Jessica et l’élégante Vicky.
Mais les choses ont évolué ces derniers mois, remettant en question les rêves et les espoirs de cette ardente jeunesse. A la suite d’un énième fiasco, Jim constate avec dépit qu’il ne suffit pas d’avoir perdu sa virginité pour être un séducteur ; Oz le nonchalant doit stoïquement s’accommoder de l’éloignement de sa chère Heather ; Kevin se demande s’il se contentera longtemps de n’être que le bon ami de Vicky, tandis que Finch potasse avec ardeur le Kama Sutra dans l’espoir fallacieux d’asservir à jamais la mère de l’ignoble Stifler.

Critique par Isabelle

En un an, nos personnages n’ont pas changé. Et certains sont toujours aussi bêtes. Et ils sont tous coincés à ne pas avoir avancé depuis qu’ils ont quitté le lycée. Je m’attendais à une suite à la fac où ils cherchent tous à avoir une fille différente mais non, on reprend exactement là où on les a laissé, juste un an après. C’est un peu décevant mais ce n’est pas étonnant parce que ce qui a marché une première fois ne peut que marcher une seconde, n’est-ce pas?

C’était une histoire assez marrante. C’est classique mais sympa. J’ai beaucoup aimé les aventures de ces personnages. Je commence à bien aimer Alyson Hannigan et son histoire d’amour. Nadia m’a bien fait rire aussi. (Désolée, je me souviens parfois des acteurs, parfois de leurs personnages). Mais il y a quand même des passages assez prévisibles et un peu trop long pour leur propre bien, comme la scène des lesbiennes. Et c’est à se demander comment personne n’a jamais remarqué que les radios étaient sur la même fréquence avant.

Cela reste une bonne comédie qui fait rire mais ce n’est pas non plus la comédie du siècle. Voir le camp de musique était assez marrant aussi. Le plus lourdeau a quand même été Stifler, j’ai eu envie de l’entartrer plus d’une fois. Mais sinon, c’est un bon divertissement que je ne regarderai sûrement pas 100 fois.

Laisser un commentaire

American Pie #2