AmericanNightmareAffiche
    Amazon

Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte.

Critique par Isabelle

J’ai regardé ce film par pure curiosité. Je ne suis pas fan de tout ce qui est violence sauf si c’est bien fait et justifié. Ce film autorise la violence gratuite, malheureusement. J’aurai aimé une explication de comment la société américaine en est arrivée là. On ne sait rien de nouveaux fondateurs. On ne sait rien de comment une société entière peut accepter une nuit entière de crime impuni. Je ne suis vraiment pas fan de l’idée de base et n’avoir aucun contexte n’aide pas du tout.

Niveau histoire, j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi le fils est aussi stupide. Il a étudié à l’école l’histoire de cette nuit mais en même temps, il pense que c’est une bonne idée de cacher un homme chez eux, cette nuit-là en particulier. En plus, j’ai du mal à comprendre comment cet homme peut avoir échappé à autant de personnes, être toujours en vie mais blessé. Le concept de base de ce film ne me plaît vraiment pas. C’est un peu plus que le concept, c’est le début de l’histoire qui ne me plaît pas. J’ai du mal avec la logique du film. Du genre pourquoi mettre des masques quand de toutes façons, quoi que vous fassiez ce sera impuni?

Je n’ai vraiment pas accroché à ce film. J’ai bien aimé les acteurs mais en même temps, je n’ai pas aimé certains personnages. Le fils est le pire : il a une caméra avec une poupée fondue et fait la connerie la plus stupide au monde. La fille est stupide à penser que son mec est là juste pour parler à son père et le copain est encore plus bête à penser que sa copine va l’aimer après qu’il ait tué son père. Je ne dois vraiment pas avoir la même logique que les scénaristes de cette histoire. Et du coup, j’ai vraiment eu du mal à entrer dans l’histoire et à accrocher à l’univers.

Laisser un commentaire

American Nightmare #1