Alberàl'ouest
    Amazon

La couardise d’Albert au cours d’une fusillade donne à sa fiancée volage la bonne excuse pour le quitter et partir avec un autre. Une belle et mystérieuse inconnue arrive alors en ville et aide le pauvre Albert à enfin trouver du courage. Des sentiments s’immiscent entre ces deux nouveaux alliés, jusqu’au jour où le mari de la belle, un hors-la-loi célèbre, découvre le pot-aux-roses, et n’a plus qu’une idée en tête : se venger. Albert aura-t-il le courage nécessaire pour venir à bout du bandit ?

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Critique par Isabelle

Je peux râler sur le titre? J’ai envie de râler sur le titre même si vous ne voulez pas. Ca fait longtemps que je ne l’ai pas fait et celui là il mérite un coup de gueule! Comment? Dites moi comment! A Million ways to die in the West (un millier de façons de mourir dans le far ouest) peut se transformer en Albert à l’Ouest? Il y a un tout UN et UN SEUL mot de juste dans tout le titre! Bravo! On sait où ça se passe! Yeay! Donc voilà, fallait que je le dise.

Maintenant parlons du film. En regardant la bande annonce j’imaginais que Albert revenait dans le temps mais non, il est bien né à la bonne époque. Il est juste un mec bizarre. L’histoire est marrante. Un peu prévisible mais on s’en fout parce que l’intérêt ce sont les blagues. On se passerait bien de une ou deux de ces dites blagues, notamment celles qui sont du mauvais côté de la ceinture. Mais on rigole beaucoup.

J’aime bien aimé le personnage d’Albert et celui d’Anna. Le couple Seth MacFarlane et Charlize Theron est agréable à voir à l’écran. Par contre je trouve que le personnage de Neil Patrick Harris ressemble beaucoup à Barney dans How I met your Mother. Je ne sais pas si c’était volontaire mais je trouve cela dommage parce que je suis sûre que cet acteur peut faire bien plus que cela. Sinon tous les autres acteurs et personnages sont sympas. On aime les clins d’oeil à retour vers le futur ou Django Unchained.

On passe un agréable moment devant ce film. Par contre il faut rester jusqu’à la fin du générique. Il n’y a pas grand chose mais la fin de la dernière scène du film. On rigole pas mal à regarder les tribulations d’Albert.

Laisser un commentaire

Albert à l’ouest