The Guardian prête main-forte à Supergirl quand un parasite extraterrestre draine le pouvoir de cette dernière. Mon-El envisage une nouvelle carrière peu souhaitable, ce qui l’amène à reconsidérer ses motivations. Alex se débat concernant sa nouvelle situation.

Critique par Isabelle

Supergirl bourré était mignonne. Par contre, je ne vois pas en quoi dire à sa famille qu’elle est gay n’inclue que Kara et pas sa mère. Autre notion complètement débile : il faut maintenant être de la même espèce pour donner son sang? On ne teste pas de compatibilité, ils n’ont pas de groupes sanguins comme nous? Je ne parle même pas du fait qu’ils ne savent rien de ce que fait le parasite mais pense que du sang va réparer Hank sans problème mais par contre, on n’appelle pas Superman pour aider Supergirl. Ha oui, aussi, pourquoi le parasite passe de la bouche du mec à son oreille? Quel est l’intérêt de ce geste à part nous montrer un truc dégueulasse?

Sinon, parlons de l’intrigue d’Alex. Elle était mignonne mais je ne comprends pas comment elle peut penser que Kara ne va pas tolérer le fait qu’elle soit gay quand elle fait face à de la discrimination et qu’elle a eu du mal à trouver sa place dans le monde. Je n’ai pas vraiment aimé le méchant. Je trouve qu’il ne fait rien à part absorber de l’énergie et on n’apprend rien du tout sur ce parasite. Mais cela a été sympa de découvrir l’armure de Jimmy. On verra combien de temps Kara va mettre à découvrir qui est ce nouveau héros. L’intrigue de Mon’El était sympa par contre, ils auraient du lui créer un masque parce que je pense que c’est pour ça qu’il a été kidnappé.

Laisser un commentaire